Atelier pâte à choux et éclairs gourmands

blog

Rien de plus simple que de faire soi-même ses éclairs. Ils se réalisent en deux étapes: la pâte à choux, puis la crème pâtissière. BienManger.com a mis la main à la pâte (à choux) pour vous expliquer la recette (très facile) pour épater vos prochains invités !

Pâte à choux:

  • 125g d’eau
  • 50g de beurre
  • 2.5g de sel
  • 5g de sucre
  • 75g de farine
  • 2 œufs

Préchauffez votre four à 210°c.

Les étapes:
  • Tamisez la farine
  • Fouettez les œufs
  • Faites bouillir dans une casserole l’eau, le sel, le sucre et le beurre.
  • Quand le contenu de la casserole bout, hors du feu, ajoutez la farine en remuant
  • Replacez la casserole sur le feu afin de « déssecher la pâte »
  • Quand la pâte se décolle parfaitement de la casserole, retirez du feu.
  • Ajoutez petit à petit les œufs jusqu’à obtenir une pâte qui forme des rubans quand on la soulève avec une grosse cuillère.

A l’aide de la poche à douille, dressez vos éclairs, de 3cm de large et de 14cm de long. Faites les cuire 20mn sur une plaque de cuisson.

Crème pâtissière:

  • 220g de lait
  • 55g de crème
  • 70g de sucre
  • 30g de jaune
  • 10g de fécule
  • 10g de farine
  • Arôme et colorant
Les étapes:
  • Fouettez les jaunes d’œufs avec la moitié du sucre, puis ajoutez la fécule et la farine.
  • A part, faites bouillir le lait et la crème avec le reste du sucre
  • Quand le contenu bout versez en la moitié sur la première préparation puis remettez le tout dans la casserole
  • Faites chauffer à feu doux pour que le contenu épaississe.
Personnalisation de la crème :
  • Ajoutez vos arômes et colorants pour créer vos éclairs selon votre gout, voici quelques exemples:
  • Une fois la crème refroidie, à l’aide de la poche à douille, garnissez vos éclairs par le dessous ou le côté.

Glacez vos éclairs avec un glaçage prêt à l’emploi et décorez comme vous voulez : sucre décor, paillettes…vous n’avez plus qu’à la déposer dans les caissettes pour éclairs pour une présentation parfaite !

Pour bien comprendre toutes les étapes de cette recette, regardez la en image !

La BOX cuisine de février est livrée, l’épreuve commence… maintenant !

blog

Heureux abonnés de la BOX, chanceux destinataires de ce coffret de saveurs, comblés cuisiniers de pouvoir tester des nouveaux produits…la Box cuisine de février est arrivée et ça tombe bien car Top Chef hier soir nous a donné envie de cuisiner pour toute la semaine.

Revisiter la tomate, faire un dessert croquant, poêler des mangues dans du miel, décorer avec des fleurs… votre BOX vous transforme en un coup de cuillère en bois en Top Chef du mois. Pas de stress, pas d’épreuves d’immunités, pas de dernière chance, vous pouvez rester dans l’aventure TOP chef aussi longtemps que vous le souhaitez. C’est simple, il suffit de renouveler votre abonnement 🙂

Faites des étincelles avec votre BOX cuisine de Février et faites nous part de vos idées recettes, et de vos photos de grand chef.

Topement vôtre,

Dessert créatif façon Cake Pops

article

Le cake pops a ce petit nom qui pétille, qui fait déjà envie avant même de voir à quoi ça ressemble. Comme une sucette, ce dessert se présente sous la forme d’une petite boule de gâteau enrobé de ce que vous voulez et le tout surélevé sur un bâtonnet. En une bouchée, c’est réglé !

Pour confectionner vos Cake Pops, il vous faut :


  • Allumez votre four à 160°c et mélangez l’ensemble des ingrédients.
  • Vous pouvez colorer la pâte avec du colorant alimentaire pour donner de la couleur à vos Cake Pops ou ajoutez des arômes pour donner la saveur que vous voulez !
  • Faites cuire votre gâteau 40mn. Peu importe le moule, sa taille ou sa forme ! car il faudra par la suite émietter votre gâteau.
  • Une fois le gâteau cuit et refroidi, émiettez le gâteau pour obtenir une poudre grossière, y ajouter un pot de Mascarpone afin de réaliser une boule de pâte compacte.

Passons maintenant à la réalisation des Cake Pops !

  • Faites de petites boules de la taille d’une sucette et placez les au congélateur 10mn pour les durcir.
  • Faites fondre du chocolat et préparez vos bâtonnets
  • Trempez le bout des bâtonnets dans le chocolat et piquez aussitôt les boules
  • Une fois le chocolat durci le bâtonnet sera bien solidifié à la boule de gâteau.

Vos Cake Pops sont maintenant prêts; ne vous reste plus qu’à les décorer !

Vous pouvez napper vos Cake Pops de glaçage ou de chocolat. Le glaçage est très simple à faire, il suffit de mélanger quelques cuillerées d’eau à la poudre pour obtenir une pâte onctueuse de la couleur souhaitée. Vous pouvez également colorer très simplement du chocolat blanc, il suffit de sélectionner un colorant liposoluble (qui se dilue dans le chocolat).

Une fois vos Cake Pops nappés, vous pouvez les décorer avec du sucre décor, du sucre coloré ou encore dessiner à l’aide de stylo alimentaire. Imaginez, créez et inventez !

Découvrez la recette en vidéo :

La France gourmande brille : elle obtient le Bocuse d’Or

Sans-titre-1
Thibaut Ruggieri AFP, Jeff Pachoud

Thibaut Ruggieri AFP, Jeff Pachoud

Après la victoire des Français lors de la coupe du monde de pâtisserie, la France brille à nouveau en s’offrant le 14ème titre de Bocuse d’Or grâce au français Thibaut Ruggieri, jeune chef de 32 ans. Les finales des Bocuse d’Or avaient lieu les 29 et 30 janvier dernier. Après 5h35 pour préparer et proposer deux plats au jury, le jury a offert la victoire à la France.

Figure imposée avec un plat à base de viande et un plat au turbot et au homard. Le chef français a concocté un turbot poché avec une tartelette de

Crédit photo : Le Fotographe

Crédit photo : Le Fotographe

truffes du Périgord, chou, oignons, cromesquis de parmesan et beurre blanc au parfum de homard…il a nommé cette merveille « Turbot aux perles d’infusions aux herbes » (photo ci-contre) et son  « filet de boeuf dans l’idée d’un Rossini »

Petit plus: On a aimé le jury qui prenait en compte le gaspillage dans la note finale ! comment un chef recycle, réutilise ou compost tous les ingrédients…un point important dans toutes les cuisines 🙂

 

 

Découvrez quelques images du Chef:

Recette: Tarte au yuzu meringuée

citron-lemon

Quand le Yuzu s’invite dans notre traditionnelle tarte au citron, c’est une nouvelle recette acidulée aux notes de citron, citron vert et mandarine.

On peut aussi mélanger, yuzu et citron, yuzu et orange, c’est très bon !

Débutons par un pâte sablée maison en mélangeant les ingrédients suivants:

  • 250g de farine
  • 1 pincée de sel
  • 125g de sucre
  • 125g de beurre mou
  • 1 oeuf

Allumez votre four à 210°C, beurrez votre moule à tarte et étalez votre pâte.

Pour la garniture il vous faut :

  • 20ml de jus de yuzu
  • 2 à 3 cuillères à café de zeste de yuzu
  • 4 oeufs entiers + 4 jaunes
  • 240g de sucre
  • 100g de beurre mou

Mélangez le jus du yuzu, le zeste de yuzu, les oeufs, le sucre et le beurre. Mixez l’ensemble des ingrédients pour obtenir une préparation bien lisse. Garnissez votre plat à tarte.

Laissez cuire 20mn, retirez du four et laissez refroidir avant de déguster !

Pour les gourmands de meringue: montez en neige les 4 blancs avec 100g de sucre. Nappez la tarte refroidie, formez des petits pics et faites dorer au grill de votre four quelques minutes.

Alimentation et Bonheur…

Michele Freud

On a beaucoup aimé le récent article de Martine Betti-Cusso, qui nous explique que le bonheur n’est pas que dans le pré (ça, nous lozériens, le savions déjà) mais il est surtout dans les têtes et un peu dans nos assiettes.

Sur le lien entre alimentation et bonheur, elle explique que « L’alimentation est aussi source d’acides aminés, dont certains comme le tryptophane (abondant dans le riz complet, le fromage, les produits laitiers, la viande, les arachides, les protéines de soja, les oeufs, le poisson, les légumineuses) et la tyrosine (amandes, avocats, bananes, produits laitiers…) fabriquent de la sérotonine et de la dopamine. »

Or, en continuant de la citer, la sérotonine est un vrai vaccin antichagrin. C’est un neurotransmetteur fabriqué dans des neurones du tronc cérébral est indispensable pour réguler nos humeurs. Stimulé par la passion amoureuse, les relations sociales, les pensées positives, les contacts physiques, il agit comme un euphorisant.

La dopamine de son côté est « qualifiée d’hormone de l’action, intervient dans l’anticipation, la motivation, la projection d’émotions positives et nous pousse à positiver, à avancer. Un bon niveau de dopamine encourage l’activité, trop de dopamine incite à rechercher des situations à risque, mais à l’inverse, un déficit de cette substance (ce qui est une caractéristique de la maladie de Parkinson) trouble les mouvements et rend léthargique ».

Mais le bonheur est un équilibre fragile, une véritable symphonie cérébrale qui dépend de nombreux autres facteurs. Si le sujet vous intéresse, cela vaut vraiment la peine de lire tout l’article paru dans le Figaro.

En attendant, que diriez vous d’une cure d’amandes, avocats, riz complet, produits laitiers, légumineuses… et beaucoup de bonheur à tous.

Par Laurent Caplat

Equipe de France, championne du monde de pâtisserie

vainqueurs

 

OUEST FRANCE

CREDIT OUEST FRANCE

La coupe du monde de pâtisserie est une compétition de passionnés, gourmande, sucrée et chocolatée, regroupant 22 nationalités, organisée en marge du Sirha à Lyon les 27 et 28 janvier dernier.

Le départ était donné dès 6h30 afin de réaliser les épreuves suivantes:

  • 3 entremets au chocolat aux grands crus Valrhona
  • 3 entremets glaçés aux fruits
  • OUEST FRANCEDouze desserts à l’assiette
  • Une pièce artisitique en sucre
  • Une pièce artisitique en chocolat
  • Une pièce artistique en glace hydrique scultpée
  • La présentation du buffet ! C’est la pièce la plus spectaculaire de la compétition.
AFP Jeff Pachoud - Equipe de France

AFP Jeff Pachoud – Equipe de France

La France avait choisi les 24h du Mans pour la réalisation de la pièce la plus imposante, la présentation du buffet.  Une valeur sûre qui leur permis de remporter haut la main la compétition.

Pour en savoir plus et pourquoi pas vous sélectionner pour la prochaine édition ? rendez-vous sur le site complet de la Coupe du Monde de la Pâtisserie

Nous avons mis de la musique dans les crêpes !

DSC00495

Découvrez notre recette de pâte à crêpes, bonnes et colorées.

 

Chandeleur rime avec douceur

chandeleur-745

Le 2 février prochain, n’oubliez pas de faire sauter vos crêpes de la main droite en tenant une pièce d’or dans la main gauche, il paraît que vous pouvez connaître la prospérité pendant très longtemps…A défaut de richesse, optez pour la douceur et la gourmandise, une valeur sûre, assez facile à obtenir 🙂

Côté pâte, on peut l’aromatiser à l’eau de rose ou de fleur d’oranger. Ajoutez aussi quelques pointes de rhum ou de cognac. Une pâte aromatisée c’est une pâte a coup sûr réussie très parfumée.

Côté couleur, osez ! donnez de la couleur à vos crêpes, pour passer un  message écolo, en vert ? pour l’anniversaire de votre fille, en rose ? ou pour encourager l’équipe de France de Hand en bleu, blanc, rouge. Au choix, osez, colorez et surprenez.

Côté chocolat, pensez à garnir votre crêpe de copeaux, de poudre, de sauce chocolat Valrhona ou de pâte à tartiner sans huile de palme.

Côté miel et confiture, revisitez la traditionnelle confiture de fraise, en optant pour une purée de mangue, une confiture de pommes châtaignes ou un miel de thym.

Enfin, saupoudrez votre crêpe de sucre pétillant pour un feu d’artifice sucré en bouche !

Bonne chandeleur 🙂

 

 

 

Truffement trop bon

iStock_000017109382Small

On se devait de vous faire partager ce commentaire d’un de nos clients, Tristan, amoureux de la truffe, car il nous donne d’excellents conseils pour déguster ce trésor noir :

Quelques infos je crois intéressantes.
J’ai reçu les truffes le jeudi pour le réveillon du lundi soir. J’avais très peur du délai de conservation : aucun souci ! Enfermées dans une verrine sur plusieurs feuilles de Sopalin changées tous les jours (j’en profitais pour retirer la buée du récipient et essuyer délicatement les truffes), le mercredi suivant (J+6), elles étaient encore parfaite. Ouf ! Pas de raison donc de s’angoisser pour ça.
J’ai décliné le produit sur tous les plats, depuis l’apéritif jusqu’au dessert (risotto aux truffes et à la crème au mascarpone, d’après une idée « volée » à Pierre Hermé : fabuleux !, à la fois très « truffe » et malgré tout complètement « dessert ») en passant par la salade / fromage, et, en étant vraiment très généreux sur les quantités, j’ai consommé dans les 150 g de truffes pour 3 personnes. De quoi donner une idée à chacun de la quantité à commander.
Autant j’ai trouvé que la lamelle de truffe sur le très bon foie gras au champagne était limite gadget, autant quand on la fait cuire (sauce à la Fine Champagne avec le homard en entrée, sauce au Madère pour le tournedos Rossini et, donc, Rissoto aux truffes), la truffe se révèle un merveilleux produit à travailler qui, outre le plaisir qu’elle procure au cuisinier (ce n’est pas tous les jours qu’on peut avoir la chance de tripoter ces petites choses aux formes bizarres (rien à voir avec les petites rondes calibrées qu’on vend en conserve)), se révèle en fixant ses arômes à la cuisson plus encore que crue telle qu’elle. Chacun en fait ce qu’il veut de ce (bon, je crois) conseil.
Dernier truc, j’ai gardé comme c’est conseillé un peu partout six œufs frais dans la verrine avec les truffes et… mangés à la coque, ils avaient un merveilleux goût de truffe alors qu’ils étaient nature : c’est très impressionnant, presque miraculeux, et fantastiquement bon ! Ce serait vraiment dommage de ne pas s’offrir ce petit plaisir (gratuit…) supplémentaire.
Au final, par delà la réussite gustative, l’expérience (d’attendre mes truffes, de les soigner et les changer (enfin, le Sopalin je veux dire) chaque jour, de penser le menu puis de le réaliser, etc.) en valait vraiment la chandelle (malgré évidemment le prix dissuasif…) ! Aucun regrets