Tout beau, tout chaud, le BienManger nouveau !

22/11/2007

par

In: Nouvelles fraîches

copiecran_s.jpgVous connaissez déjà  notre blog, ses couleurs chaudes et gourmandes, son ambiance conviviale, sa simplicité … Vous pouvez désormais retrouver tout cela  » et bien plus encore !  » sur le nouveau site de BienManger. Un look chaud et appétissant, un design clair et sobre, une présentation aérée et pratique, ce nouveau BienManger tient toutes ses promesses ! Et bien entendu nous avons conservé toutes les qualités essentielles de notre site. Les produits sont toujours aussi rigoureusement sélectionnés, la navigation sur le site est inchangée, la passation des commandes est simple, nous sommes plus que jamais à  votre service et à  votre écoute, vous pouvez nous joindre par téléphone (numéro national non surtaxé : 04.66.32.90.80), par mail ou par le biais de notre formulaire de contact.

Et comme Noël approche à  grands pas, rappelons que vous pouvez envoyer vos cadeaux accompagnés d’une jolie carte avec votre propre message. Nous vous avons pour l’occasion préparé un superbe espace dédié aux cadeaux gourmands, avec des paniers garnis (composés ou à  composer vous-même), des idées cadeaux, par univers et par budget. Quel bonheur ce nouveau site !!!

Assez discuté, je vous laisse juger par vous-même et nous faire part de toutes vos remarques !

Les huîtres de Monsieur Seguin …

21/11/2007

par

In: Nouvelles fraîches

huitre.jpg

Jean-Michel Seguin a grandit au coeur même des parcs à  huîtres du bassin Marennes Oléron. l’ostréiculture devint très vite pour lui une véritable passion, qui le poussa à  en faire son métier. C’est en 1975 qu’il crée son entreprise à  taille humaine en y investissant tout son coeur et son savoir faire, ce qui lui permet de proposer un produit de très grande qualité.

Le bassin Marennes Oléron, situé sur la côte atlantique, est réputé depuis plusieurs siècles déjà  pour la qualité des huîtres qui y sont recueillies. Cette région bénéficie de conditions climatiques uniques et d’un environnement exceptionnel. l’huître Marennes Oléron est la seule huître française à  s’être vue attribuer la marque de qualité Label Rouge grâce à  ses caractéristiques de cultures exceptionnelles et ses qualités gustatives appréciées des amateurs.

Les différentes tailles de cette huître creuse qui sont commercialisées sont les suivantes :

huitre2_l.jpgLes plus couramment consommées sont les N° 3, et les femmes ont tendance à  préférer les plus petites (N° 4 et 5). Il faut savoir que le goût est légèrement différent d’une catégorie de taille à  une autre. Plus les huîtres sont grosses, plus le goût est prononcé, et plus elles sont petites et plus il est fin. Chacune d’entre elles a ses caractéristiques, et ses amateurs ! A vous de trouver celle qui vous contentera ! Pour ma part j’ai un gros faible pour les 4 et 5, avec quelques gouttes de citron et un verre de vin blanc, un vrai régal !

l’huître atteint son meilleur goût après 2 à  3 jours hors de l’eau : placées au frais (5 à  6 °C), elle peut se conserver 10 jours après sa date d’emballage. Les huîtres qui vous sont proposées chez BienManger sont récoltées et mises en bourriches juste avant expédition, qui se fait en direct de l’exploitation de Jean-Michel Seguin, ce qui vous garantit une fraîcheur maximale. Pour les avoir testées, je peux vous garantir qu’elles sont on ne peut plus fraîches ! Jamais vous n’aurez une telle fraîcheur en grande surface, c’est certain.

Les Miscellanées culinaires de Mr. Schott

miscellanees1a.jpg » Quelque part entre un livre de recettes, une carte des vins, un guide des manières de table et une histoire de l’alimentation, il y a Les Miscellanées culinaires de Mr. Schott. Aucun autre guide gastronomique ne vous dira quel est le goût d’une punaise d’eau géante, comment Hemingway composait ses Martini, pourquoi les asperges parfument votre urine, et quelle est la manière la plus sensée de commander du pop-corn au cinéma. Dans quel autre livre de cuisine apprendrez-vous à  troquer des fèves de cacao avec les indiens Nahuas, à  lire dans les feuilles de thé, à  faire des ronds de fumée, à  porter un toast en finnois, à  cuisiner un Monstre ? Où, sinon dans Les Miscellanées culinaires de Mr. Schott, pourriez-vous découvrir ce que George Orwell pensait de la nourriture en conserve, pourquoi Zeus dormait sur un lit de safran, combien il existe de couleurs de Smarties, et quels sont les arcanes de la cérémonie japonaise du thé ?  »

Je cherchais une manière de résumer ce livre, que dis-je, cette bible extraordinaire des arts culinaires, et elle s’est imposée à  moi dès la première page. On se laisse littéralement porter par cet ouvrage, qui, comme le dit si justement son auteur, donne  » autant de nourriture à  votre esprit que d’esprit à  votre nourriture « . Petit par sa taille, mais d’une richesse de contenu infinie, vous y apprendrez comment demander l’addition dans toutes les langues (même en morse), en quoi consiste la manoeuvre de Heimlich, la liste des additifs, des astuces culinaires et ménagère (exprimer le jus d’un oignon, dissoudre la rouille, …), une multitude de citations, expressions, habitudes et rituels historiques, … Un livre à  dévorer !

Plus d’infos sur l’auteur, Ben Schott, sur www.benschott.com.

Les chips violettes dans les Gamelles d’emmanuèle !

05/11/2007

par

In: Le Bien Cuisiner illustré

chips.jpgLes Gamelles d’emmanuèle  » l’un des blogs les plus appétissant de la blogosphère !  » nous fait partager aujourd’hui une manière originale de déguster les fameuses chips de pomme de terre vitelotte, les célèbres chips bleues : avec du tamara blanc et un petit cocktail de crevettes roses. Aussi beau que bon d’après ce qu’on peut lire sur le billet d’emmanuèle. Je vous laisse le plaisir de le découvrir par vous-même (cliquez ici) !

 » Inimitables biscuits roses  » !

04/11/2007

par

In: On parle de nous

2007_11-prima-2.jpgLe magazine Prima consacre un dossier spécial de son numéro de décembre à  un guide d’achat spécial web, avec un  » tour de France gourm@nd « . Parmi les nombreux produits cités figurent les incontournables biscuits roses de Reims. C’est certain, ces célèbres biscuits de la maison Fossier sont absolument inimitables ! Issus d’une recette simple mais délicate gardée secrète depuis des générations, ces fameux biscuits roses (grâce à  une touche de carmin, colorant naturel) ont la particularité fossier2.jpgde ne pas se déliter lorsqu’ils sont imbibés, ce qui les rend absolument irremplaçable dans l’accompagnement de champagne ou dans la préparation de desserts.

Noël approchant, on ne peut s’empêcher de penser foie gras, chocolats et champagne, champagne à  accompagner obligatoirement de biscuits roses !

Quand automne rime avec châtaigne !

31/10/2007

par

In: Nos bons plans

1404_chataignes_lozere.jpgl’automne est là , ça y est, et avec lui toutes ces petites douceurs que l’on attendait tous : champignons, miel, châtaignes … Châtaignes ? Nous sommes en Lozère, donc oui, les châtaignes sont à  l’honneur ! En pâté, farine, glacé, sirop, ou encore en confiture, ce petit fruit est une merveille. Et on a choisit de vous donner ici une bien bonne recette pour préparer vos propres confitures de châtaigne. A vos casseroles ! Tout d’abord il faut peler la première peau des châtaignes, les mettre dans une cocotte et recouvrir d’eau froide. Portez ensuite à  ébullition et laissez cuire 15 minutes dans l’eau bouillante. Pelez alors la seconde peau. Passez au moulin pour obtenir une purée. Ajoutez 100 g de sucre pour 100 g de purée de châtaigne et un verre d’eau par kilo de sucre. Remettez à  cuire jusqu’à  ébullition en tournant régulièrement. Laissez 5 minutes à  ébullition puis 15 minutes à  feu doux jusqu’à  atteindre la consistance voulue. Retirez du feu et ajoutez un quart à  un demi verre de rhum pour un kilo de sucre à  la confiture encore chaude et remuez. Mettez en pot. C’est prêt ! De quoi vous régaler pour tous les prochains petits déjeuners en famille !

Rencontre avec le maître de l’andouille !

30/10/2007

par

In: Nos bonnes adresses

asselot.jpgJe cite : Monsieur Gilles Asselot, récompensé cette année du premier grand prix d’honneur de la meilleure véritable andouille de Vire, par la confrérie de la véritable andouille de Vire, une reconnaissance bien méritée étant donnée la qualité exceptionnelle de ces andouilles artisanales ! J’ai donc eu le privilège de rencontrer ce jeune chef d’entreprise, passionné et passionnant, au coeur même de ses ateliers virois, dans le Calvados. Des locaux neufs, une équipe soudée et motivée, des matières premières de qualité, et un savoir-faire transmis par Monsieur Asselot, le père, tous les ingrédients sont réunis pour faire de cette andouille de Vire la meilleure du nom ! La visite des locaux m’a permis de suivre le processus de transformation, dont l’étape majeure, le fumage. Le fumoir, légèrement à  l’extérieur des ateliers, dégage une odeur extrêmement agréable (et très appétissante !). Il s’agit de l’odeur typique de fumé de l’andouille, due à  la combustion lente de bois de hêtre. Et croyez-moi, c’est bien du fumage, et pas de la fumigation, qui donne à  ces andouilles leurs arômes typiques ! La visite s’est terminée par la boutique, entièrement décorée et aménagée dans l’esprit dediplome_l.jpg la tradition normande par Madame Asselot, aussi investie que son époux dans l’entreprise familiale. Cette boutique est une véritable petite caverne d’ali-Baba, où vous trouverez plein de petits produits normands artisanaux tous sélectionnés par Gilles Asselot lui-même sur des coups de coeur. La meilleure sélection qui soit ! Donc si j’ai un conseil à  vous donner, c’est de vous arrêter à  Vire (60 km au sud de Caen, dans le Calvados) et de rendre visite à  notre meilleur fabricant d’andouille qui se fera un immense plaisir de vous faire visiter son atelier !

De l’or en bouteille !

gm.jpg » Le vin d’or. En Hongrie, la région de Tokaj, classée au patrimoine mondial depuis 2002, d’une richesse phénoménale, donne un vin de rêve. Les raisins les plus chers du monde s’y ramassent à  la main, grain par grain.  » Le magazine Gault et Millau consacre un dossier riche et passionnant au Tokaj,  » la plus grande appellation de vins liquoreux au monde  » dans son numéro d’octobre novembre 2007. Ce vin exceptionnel surprend aussi bien les connaissetokaji.jpgurs que les oenologues en herbes et buveurs occasionnels par sa merveilleuse robe couleur or, ses arômes fruités, son goût doux et sucré. Pour preuve, le Tokaj que nous avons dégusté avant de l’ajouter à  notre catalogue a tout simplement fait l’unanimité au sein de l’équipe, pourtant composée de fins connaisseurs et de personnes n’aimant pas le vin. Quel bonheur de voir ainsi les yeux de mes collègues briller de surprise et de plaisir ! Il faut dire que ce vin me tenait particulièrement à  coeur, après quelques mois passés dans son pays natal l’an dernier au cours desquels je l’ai découvert et tant aimé ! Mon plus grand souhait ? Vous le faire découvrir et vous donner envie de partager ce bonheur autour de vous !

La fête du piment d’espelette !

26/10/2007

par

In: Nouvelles fraîches

espelette.jpg

Comme chaque année, le dernier week-end d’octobre est l’occasion rêvée pour découvrir ou redécouvrir le piment d’espelette. En effet, ce week-end a lieu la fête de cet or rouge dans le village même d’Espelette (pour en savoir plus consultez le site www.pimentdespelette.com !). Une couleur unique, un goût puissant et parfumé, le piment d’espelette se reconnait par sa typicité qui en fait un ingrédient de choix pour de très nombreuses recettes et produits : moutarde, sels, sauces, plats cuisinés, chocolat (si, si !), … Découvrez vite tous nos produits à  base de cette véritable star des piments !

Merci Cosmo !

25/10/2007

par

In: Nos bons plans, On parle de nous

cosmo1_s.jpgCe mois-ci Cosmopolitan nous propose 50 petites attentions pour fortifier l’amour. Et parmi ces conseils (en or !), certains sont spécialement destinés aux hommes. Donc messieurs ouvrez grands vos yeux, ce conseil est pour vous :

cosmo3_l.jpg

Une petite attention gourmande grâce à  BienManger ! Et oui, avec notre partenaire BeBloom, fleuriste en ligne, on vous propose un panier gourmand fleuri, idéal pour commencer la journée du bon pied !

Rien de plus à  ajouter, messieurs, à  vous de jouer !